dimanche 10 juin 2012

[Actu] E3 2012 : le bilan et les jeux à surveiller



Cette année malheureusement, je n'ai pu me rendre à l'E3 de Los Angeles. Cependant, ça ne m'a pas empêché de le suivre religieusement en direct grâce à la technologie d'aujourd'hui (merci à ma petite femme de m'avoir prêté son iPad !).
Comme d'habitude, de belles surprises, des déceptions, des conférences un peu ennuyeuses, d'autres qui savent nous éblouir, que s'est-il passé cette année ?



Après Konami qui nous a encore offert une retransmission d'une présentation de leurs prochains jeux, Microsoft a ouvert le bal comme à son accoutumé avec sa conférence en direct. Si l'éditeur japonais a su nous surprendre avec des trailers de qualité comme celui de Metal Gear Rising Revengeance et Castlevania Lords of Shadow 2, le constructeur américain a quant à lui un peu déçu son public habituel de joueur. S'il a commencé fort avec une démonstration d'Halo 4 et du nouveau Splinter Cell Blacklist, mais le casual gaming a repris sa place au grand dam des gamers. Petite surprise tout de même pour le service XboxGlass qui permettra de se servir d'une tablette sous iOS, Android ou Win8 comme périphérique supplémentaire de jeu ou interagir avec le contenu multimédia que propose la console, s'en est suivi l'arrivée d'Internet Explorer pour la Xbox ce qui peut faire sourir certains, et une conclusion sympathique avec les créateurs de South Park qui présentaient leur nouveau titre. Puis Electronic arts a fait sa présentation à son tour, pas vraiment de nouveautés, un Need for Speed Most Wanted développé par Criterion qui plaira aux fans de Burnout, mais sinon les énièmes suites de leurs jeux de sports, un nouveau Sim City et Medal of Honor.



Et là, la plus grosse claque, la meilleure conférence de cette année s'est déroulée, Ubisoft nous fait un show mémorable. La compagnie a aligné ses plus grandes licences, Splinter Cell Blacklist, Assassin's Creed III, Far Cry 3 (assez surprenant par sa violence et ses scènes adultes), Just Dance 5... Mais aussi deux jeux pour la Wii U qui ont réussi à être plus vendeurs et intéressants que toute la conférence Nintendo au complet, à savoir Rayman Legends et Zombi U (évolution de Killer Freaks From Outer Space dévoilé l'an dernier). Mais surtout la conclusion la plus épique de l'E3 2012, LE jeu qui a baffé tout le monde, Watch Dogs.
Un mix entre un GTA et la série Person of Interest pour les connaisseurs. Dans un univers quelque peu futuriste, tout ce qui nous entoure est contrôlé par une entité informatique ctOS, mais des pirates informatiques en ont pris le contrôle et sème le trouble dans la ville. Le personnage se promène dans les ruelles avec la possibilité de connaître toutes les informations sur tout ce qui l'entour jusqu'à l'humeur des gens. En plus de scènes d'exploration et d'investigation, une fusillade éclate et là, le héros peut tirer au ralenti sur ses cibles.
Si sur le papier, c'est un peu dur à s'imaginer, la démonstration jouable était juste incroyable. Surtout du côté technique, nous sommes vraiment en face d'un jeu "nouvelle génération", si au final l'éditeur a dévoilé qu'il serait disponible sur PS3, 360 et PC, je reste persuadé qu'en fait, il sortira sur les consoles suivantes.



Sony a terminé la première préjournée E3 avec une présentation en demiteinte. Le constructeur nippon a démarré sur les chapeaux de roues avec le nouveau jeu de David Cage et des créateurs d'Heavy Rain, Quantic Dream, baptisé Beyond Two Souls. Nous contrôlerons pas un, mais deux personnages, tout du moins un physique et un autre spirituel. Celui-ci nous permettra de nous échapper à des pièges, à des policiers ou le SWAT trop collant. On pourra prendre possession du corps d'un des officiers pour qu'il élimine ses coéquipiers. Point important, la mort n'est pas une option, le jeu a été fait pour que chacune de nos actions aient des conséquences différentes, il n'est pas fait pour être jouer comme les développeurs ont vu une seule façon de faire le scénario, si on meurt, on ne doit pas recommencer jusqu'à réussir ce qu'ils ont voulu qu'on fasse.


Même s'ils ne veulent pas qu'on le compare à leur nouveau jeu, la firme a présenté son Smash Bros. à la sauce Sony, un jeu de combat à 4 dans une arène qui évolue avec tous les héros des licences phares de la PlayStation. Petite surprise pour l'E3, le jeu est également prévu sur PSVita et nous pourrons affronter les joueurs PS3 sur PSVita et vice versa. Ça ne révolutionne pas le genre, mais il y a eu une forte demande des fans donc Sony l'a exaucé.
Ubisoft s'est incrusé et nous a présenté Far Cry 3, Assassin's Creed III dans une scène de bataille navale inédite, et un que j'attends particulièrement maintenant Assassin's Creed III: Liberation sur PSVita ! Nous contrôlerons pour la première fois un personnage féminin ! J'ai hâte d'en voir plus sur le gameplay adapté à la nouvelle portable.


Et là, c'est le drame, nous avons eu droit à 30 interminable minutes sur un livre en réalité augmenté, Wonderbook, avec la collaboration de J.K. Rowling l'auteure d'Harry Potter. C'est bien mignon, le concept peut être amusant avec le PSMove, mais est-ce que cela méritait autant de temps... Sony avait-il prévu de dévoiler sa PS4, mais étant donné que Microsoft n'a pas dévoilé sa nouvelle console, ils ont brodé pour gagner plus de temps ? En tout cas, ça a bien endormi tout le monde et le silence dans la foule était assez pesant.
Heureusement, ils ont su finir en beauté avec la première scène de jeu du prochain God of War Ascension, qui ravira les fans, mais qui reprend la même recette que les précédents volets avec une évolution graphique toujours impressionnantes. 
Et surtout le prochain titre des créateurs d'Uncharted, Naughty Dog : The Last of Us. Nous sommes plongés dans un New York complètement dévasté et dans lequel la nature reprend ses droits et où il faudra trouver le moyen de survivre. Ce n'est pas sans nous rappeler un certain film I am a Legend, puisque l'ambiance est quelque peu similaire. Nous contrôlerons Joel un grincheux barbu qui a appris à se battre et évoluer dans cette jungle, et qui sera suivi par une jeune fille, Ellie, qui n'a connu que cette version de notre monde. Elle ne sera pas jouable et il n'y aura pas de mode coop, mais elle ne sera pas pour autant un boulet à trainer puisqu'elle nous aidera durant notre aventure et ne se laissera pas avoir facilement. Voilà qui a conclu la conférence de Sony.


Le lendemain avant l'ouverture des portes du salon, Nintendo ferma la danse des présentation avec au cœur sa nouvelle console dévoilée l'an dernier, la Wii U. Alors que nous attendions le renouveau de ses grandes licences telles que Zelda, F-Zero, Metroid et autres, la firme s'est contentée d'un Pikmin 3 plutôt sympathique, et d'un New Super Mario Bros. 2 pas très convaincant puisque nous avions l'impression d'avoir exactement le même que sur Wii...


La firme a présenté le réseau social Nintendoland qu'offrira sa nouvelle machine avec plein de petits jeux et de possibilités... Si pour certains points Nintendo révolutionne le monde du gaming, on a l'impression que parfois ils ont des années de retard... La 3DS n'a pas été oubliée, mais une autre conférence d'une heure lui a été dédiée pour présenter comme il se doit les prochains titres à venir. Là encore aucune surprise, c'est du déjà vu, mais cela reste tout de même efficace. Petit coup de cœur pour Epic Mickey Power of Illusion qui a gardé les bruitages des versions 8 et 16 bits et qui m'ont rappelé d'excellents souvenirs.


Le grand gagnant cette année ? Sans conteste Ubisoft qui a su s'imposer par des belles surprises, des nouvelles licences, des suites très impressionnantes et qui s'est payé le luxe d'aller remonter le niveau des 3 constructeurs. Quels ont été vos meilleurs moments durant cet E3 2012 ?

1 commentaire:

Alain a dit…

D'après moi, il y a quatre enseignements à tirer de cet E3 2012.
Tout d'abord la réticente de Sony et Microsoft à tuer leur poule aux œufs d'or, et leur volonté (encore plus marquée) d'installer leurs consoles dans le salon. L'échec de la stratégie de Nintendo, malgré toutes les bonnes volontés affichées pour rattraper son retard. Le manque d'audace des principaux éditeurs tiers, qui souhaitent engranger un maximum d'argent, avant le changement de génération de consoles. Et, enfin, la conférence Ubi qui restera la seule et unique bonne surprise de cet E3.
J'aurais aimé que Microsoft parle davantage des jeux XBLA, et principalement du Summer of Arcade 2012. Comme toi, j'aurais aussi aimé voir le retour de F-Zero, et découvrir une nouvelle IP chez Nintendo. Peut-être à l'E3 2013...